Angelika Mielke-Westerlage, maire de Meerbusch, en visite officielle à Fouesnant

La nouvelle Maire de Meerbusch a passé trois jours à Fouesnant, accompagnée d’une délégation d’adjoints et de la direction du comité de jumelage de Meerbusch.
Vous trouverez ci-dessous l’article édité sur le site de la Mairie de Meerbusch ainsi que les articles de presse.
Cette visite empreinte d’une grande convivialité a été l’occasion de renforcer les liens entre les deux maires et d’évoquer longuement l’avenir du jumelage et les possibilités de développement. L’ensemble du comité franco-allemand attache en effet une grande importance aux nouveaux projets et en particulier aux échanges de jeunes et scolaires qui sont l’essence même du jumelage et le maillon essentiel de son rayonnement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Du tourisme en passant par le cidre : un nouvel élan après cinq décennies de jumelage.
Angelika Mielke-Westerlage est revenue de Fouesnant avec de nouvelles idées pour un jumelage concret. Pour cette première visite en tant que maire, elle était accompagnée de ses deux adjoints Leo Jürgens et Jürgen Eimer ainsi que de Gabi Pricken et Dirk Männich du comité de jumelage. Renate et Jo Rosenbaum représentant le jumelage adulte étaient également du voyage. La délégation a été accueillie par le maire Roger Le Goff à la Mairie de Fouesnant.

Des échanges concrets en mairie
L’avenir du jumelage et son ouverture sur d’autres associations et activités a été largement évoqué lors d’une table ronde réunissant une trentaine de personnes de différents domaines de la vie publique fouesnantaise. « Notre jumelage existe depuis bientôt 50 ans, ce qui est une durée remarquable. Mais cela ne veut pas dire que ça fonctionne tout seul » précise Angelika Mielke-Westerlage.
Dans les deux villes, une table ronde réunira prochainement les directeurs/directrices des différents établissements scolaires afin de voir comment poursuivre les échanges de jeunes ; c’est en effet automatiquement par ce biais que se créent de nouvelles amitiés entre les familles.
Il est également prévu d’intensifier les contacts entre artistes et chorales. Le conservatoire de musique nouvellement créé à Fouesnant doit prochainement organiser des rencontres avec l’école de musique de Meerbusch.

Plus de touristes de Meerbusch à Fouesnant
La ville de Meerbusch va soutenir et promouvoir le tourisme vers le pays fouesnantais. Près de 40000 touristes passent en effet leurs vacances à Fouesnant sur les nombreuses plages et les quelque 250 km de sentiers côtiers de la commune.
Des affiches et du matériel publicitaire seront désormais mis à disposition des habitants de Meerbusch pour leur vanter les mérites de leur ville jumelle. Les responsables du marketing de la ville de Meerbusch planchent sur l’idée de proposer des spécialités fouesnantaises – cidre et biscuiterie par exemple – dans différents commerces de Meerbusch. Les deux villes étudient également la possibilité d’échanges d’apprentis dans le commerce local, par exemple dans les boulangeries.

Une politique européenne humaine
Des idées concrètes comme celles-ci sont tout à) fait du goût de Angelika Mielke-Westerlage : « ce qui est parfois compliqué sur la scène politique internationale fonctionne de façon très simple entre Fouesnant et Meerbusch. Malgré la barrière de la langue, les différences de mentalité et malgré le millier de kilomètre d’autoroute qui existent entre nous, ce sont les mêmes soucis quotidiens, les mêmes joies et émotions de la vie de tous les jours qui nous réunissent. ». Mme le Maire a été tout particulièrement touchée encore une fois par l’accueil chaleureux de nos amis bretons. « A Fouesnant, on se sent tout de suite comme à la maison ». Mme le Maire a offert à son collègue Roger Le Goff deux gravures de l’artiste Editha Hackspiel. Ces gravures représentent la place de parade devant la mairie de Büderich et le bac traversant le Rhin à Langst-Kierst.

Les deux villes jumelles ont d’ores et déjà donné rendez-vous en 2018 pour une grande fête à l’occasion des 50 ans du jumelage.
Source : mairie de Meerbusch

Ouest France 20 08 2015Bürgermeisterin vom Antrittsbesuch in Fouesnant zurück
Von Tourismus bis Cidre: Neue Impulse nach fast fünf Jahrzehnten Partnerschaft

Mit neuen Ideen und Anregungen für den praktischen Austausch ist Angelika Mielke-Westerlage von ihrem offiziellen Antrittsbesuch als Bürgermeisterin aus der Partnerstadt Fouesnant heimgekehrt. Mit ihr waren unter anderen die beiden stellvertretenden Bürgermeister Leo Jürgens und Jürgen Eimer sowie Gabriele Pricken und Dirk Männich vom Partnerschaftskomitee mit in die Bretagne gereist. Für den Erwachsenenaustausch waren Renate und Franz-Josef Rosenbaum mit von der Partie. Fouesnants Bürgermeister Le Goff begrüßte die Delegation im Rathaus.

Kreative Runde in der Mairie
In einer Gesprächsrunde mit rund 30 Teilnehmern aus verschiedenen Bereichen des öffentlichen Lebens in Fouesnant wurde diskutiert, wie die « Jumelage » weiterentwickelt und auf die Zukunft ausgerichtet werden könnte. « Unsere Partnerschaft besteht nun schon fast 50 Jahre – eine beeindruckend lange Zeit. Das allein macht den Austausch aber nicht zum Selbstläufer », so Mielke-Westerlage. Zunächst soll nun in einem runden Tisch mit den Schulen beider Städte beraten werden, wie die Begegnungen unter Kindern und Jugendlichen weiter angekurbelt werden können, denn diese führen automatisch dazu, dass Freundschaften zwischen Familien zustande kommen. Kontakte unter Künstlern und Chören aus Meerbusch und Fouesnant sollen intensiviert werden. Die gerade gegründete Musik- und Tanzschule in Fouesnant soll zeitnah Verbindung zur Städtischen Musikschule Meerbusch aufnehmen.

Mehr Urlauber aus Meerbusch nach Fouesnant
Unterstützung aus Meerbusch soll Fouesnant in Sachen Tourismuswerbung erhalten. Rund 40.000 Touristen verbringen jährlich ihren Urlaub im Ort, sonnen sich an den langen Sandstränden oder erholen sich auf rund 250 Kilometern markierten Wanderwegen an der Küste und im Inland. Mit Plakaten und Prospektmaterial sollen nun auch wieder mehr Meerbuscher in die Partnerstadt gelockt werden. Diskutiert wurde zudem die Idee, in den Bürgerbüros und Meerbuscher Geschäften erstmals Produkte aus Fouesnant, wie etwa Cidre oder Gebäck, anzubieten. Wie das funktionieren könnte, soll das Stadtmarketing prüfen. Möglich wäre nach Auffassung der Bretonen zudem der Austausch von Auszubildenden im Einzelhandel, zum Beispiel im Bäckereigewerbe.

Europa-Politik von Mensch zu Mensch
Praktische Ideen wie diese sind ganz nach dem Geschmack von Angelika Mielke-Westerlage: « Was auf der großen politischen Bühne bisweilen kompliziert ist, funktioniert zwischen Fouesnant und Meerbusch ganz einfach. Trotz sprachlicher Barrieren, trotz aller Mentalitätsunterschiede und trotz über tausend Kilometern Autobahn, die zwischen uns liegen, sind es die gleichen Alltagssorgen, -freuden und Emotionen, die die Menschen verbinden. » Besonders beeindruckt zeigte sie sich einmal mehr von der Herzlichkeit und Gastfreundschaft der bretonischen Freunde. « In Fouesnant fühlt man sich sofort zu Hause. » Ihrem Amtskollegen Roger Le Goff brachte die Bürgermeisterin zwei Radierungen der Meerbuscher Künstlerin Editha Hackspiel mit. Die Bilder zeigen die große Schützenparade vor dem Rathaus in Büderich und die Rheinfähre in Langst-Kierst.

Einen großen Festtermin haben die Partnerstädter auch schon anvisiert: Im Jahr 2018 besteht die Jumelage sage und schreibe 50 Jahre.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s