Un quadragénaire épanoui

auf-deutschAprès les premières années d’incertitude, I’enthousiasme d’une jeunesse débordante de vitalité, le jumelage Fouesnant-Meerbusch, façonné par les épreuves, dopé par les réussites, est, aujourd’hui un sémillant quadragénaire épanoui. II peut se retourner sans rougir et contempler, sereinement, le chemin parcouru. En quarante ans, ce sont près de 10 000 Fouesnantais qui, un jour ou l’autre, ont été concernés par les échanges franco-allemands. Des jeunes ont fait leur apprentissage dans les entreprises de la ville jumelle. Des jeunes filles ont été placées au pair, d’autres ont occupé des emplois saisonniers. Les artistes échangent leurs expositions. Des cours d’allemand comme de français sont proposés à Fouesnant comme à Meerbusch.
Les échanges scolaires, garants de l’avenir du jumelage, symbolisent cette dynamique. Quelle ville de 10 000 habitants peut, comme Fouesnant, proposer quatre rencontres différentes par an ? Le collège Saint-Joseph entretient des relations privilégiées avec la Realschule d’osterath, le collège de Kervihan retrouve le lycée Mataré de Meerbusch, le lycée agricole de Bréhoulou a noué des liens avec la Gesamtschule de Büderich et les enfants des écoles primaires de Kérourgué, du Quinquis et de Mousterlin sont tout heureux de retrouver leurs petits camarades de l’école Brüder Grimm de Meerbusch. Les adultes ne sont pas en reste et, sous l’impulsion, notamment, de Renate
Rosenbaum, ils constituent un groupe plus soudé que jamais. Quant aux cyclo-randonneurs, ils ont décidé de se remettre en selle et, au mois de septembre, ils seront une dizaine à prendre la route, avec quelques jours d’avance, pour arriver en même temps que la délégation française, à la célébration du quarantième anniversaire à Meerbusch.
Et s’il fallait une dernière preuve de l’extraordinaire intensité des liens qui unissent les membres du jumelage, on la trouverait dans l’initiative prise, il y a quatre ans, par Françoise Le Du et Eric Ligen. Participant aux échanges de jeunes, il y a une trentaine d’années, ils s’étaient perdus de vue, ensuite, comme la plupart de leurs camarades. Un repas a été organisé. Ils étaient plus de soixante, venus de Bénodet, de Nantes, de Vannes, de Brest … Du côté allemand, on a eu la même démarche. « Les anciens jeunes » étaient nés. Depuis, les rencontres, des deux côtés du Rhin, ont repris. « Quand nous nous sommes revus, il y a trois ans, c’était comme si nous nous étions quittés la veille » disent, en choeur, Françoise et Eric, avant d’ajouter : « Nous avons beaucoup reçu de ces échanges. Nous voulons rendre ce que l’on nous a donné ». La plupart avaient quinze ans à l’époque. Ils en ont quarante, aujourd’hui. Comme ce jumelage Fouesnant-Meerbusch qui ne veut pas vieillir.

Le dvd des 40 ans du Jumelage / DVD des Jubiläums

40ans

Source : Fouesnant Info mai 2008 – Cahier spécial Jumelage
Avec l’aimable autorisation de Jean-Yves Le Dréau

Pour compléter l’historique du jumelage, rendez-vous à la catégorie « vos anecdotes sur le jumelage ».
Um die Geschichte der Städtepartnerschaft zu ergänzen, folgen Sie bitte diesem Link.