Nouvelle présidence à Fouesnant : revue de presse

Je tiens à vous remercier pour tous vos messages de félicitation et d’encouragement. Le jumelage est l’affaire de tous, on compte donc sur vous pour apporter de nouvelles idées !
Ich möchte euch allen für eure Glückwünsche und lieben Worte herzlich danken. Die Partnerschaft gehört allen: wir warten gerne auf eure neuen Ideen und Vorschläge!
ouest-france-16-02-2017telegramme-15-02-2017611

Sprechen Sie Deutsch ? Fouesnant se met à l’allemand

sprechen-sie-deutschComment bien accueillir ses hôtes allemands en quelques phrases ?

Le jumelage Fouesnant-Meerbusch relance Le Stammtisch de conversation allemande pour débutants et faux-débutants afin d’apprendre quelques phrases type de la vie de tous les jours et mieux communiquer avec nos amis d’outre-Rhin.

En effet, la ville se prépare à accueillir une importante délégation allemande du 23 au 28 mai à l’occasion du 50ème anniversaire du jumelage avec Meerbusch.
Si les familles d’accueil sont les premières concernées, ces cours sont ouverts à tous (particuliers, commerçants, hôteliers et restaurateurs, associations…) et gratuits.

D’une durée d’une heure dans une ambiance décontractée, ces cours se tiennent à la Mairie de Fouesnant, salle des mariages à 19h30.

Dates : 14 et 28 février / 14 et 28 mars / 11 et 25 avril / 10 et 23 mai
Les cours sont animés par Petra, Carina et Babeth.
Renseignements : 066 87 666 57

Qui veut accueillir des amis de Meerbusch ?

homeNous sommes depuis un moment déjà en pleins préparatifs du cinquantième anniversaire de notre jumelage avec Meerbusch.
Ces festivités se dérouleront à Fouesnant du 25 au 28 mai 2017 – week-end de l’Ascension. Le programme de ces journées est en cours de finalisation avec la Mairie de Fouesnant.
La délégation allemande se composera de 170 personnes qui logeront dans les familles, comme c’est la tradition dans notre jumelage.

Si vous souhaitez accueillir quelqu’un chez vous à cette occasion, merci de prendre contact par mail ou par téléphone (06 68 76 66 57 – 02 98 54 67 41)
Les allemands arriveront le jeudi 25 en fin de journée et repartiront le dimanche soir. Concernant les repas, seul le repas du jeudi soir, les petit-déjeuner et un pique-nique pour le dimanche soir sont à prévoir.
Les familles d’accueil seront bien entendu conviées aux festivités prévues lors de ce week-end et seront invitées à fêter le match retour de cet anniversaire en 2018 à Meerbusch (dates à préciser).

50 ans de jumelage : collecte de documents

Pour la préparation du cinquantième anniversaire du jumelage, nous recherchons des photos, articles de presse ou tout autre document concernant les échanges du jumelage, en particulier des années 1967 à 2000.
Vous pouvez :
– les scanner et les adresser par mail à fouesnant-meerbusch@orange.fr 
– les déposer sur Dropbox
– les adresser par courrier à mon adresse pour que je puisse les scanner. Ils vous seront ensuite retournés par courrier.
Merci d’avance – Eric Ligen
archives-photosZur Vorbereitung des 50. Jubiläums der Partnerschaft suchen wir alte Bilder, Presseartikel oder sonstige Dokumentevon den früheren Austausche, insbesondere Jahre 1967-2000.
Sie können diese:
– scannen und per email schicken fouesnant-meerbusch@orange.fr 
– auf Dropbox laden
– mir per Post schicken damit ich sie scannen kann. Diese Dokumente werden dann per Post zurückgeschickt.
Vielen Dank im voraus – Eric Ligen

 

Rolf Cornelissen, Fouesnantais de cœur

2012-Mag-FouesnantPour la première fois en 2012, à 85 ans, Rolf Cornelissen avait raconté sa jeunesse allemande et évoqué les années sombres d’un conflit qui a embrasé nos deux pays. Au cœur des épreuves vécues est enraciné son attachement indéfectible au jumelage Fouesnant-Meerbuch qu’il a lancé avec quelques personnes de bonne volonté en 1967. Voilà 45 ans déjà.
Texte : Jean-Yves Le Dréau pour Fouesnant Magazine (juillet 2012)

Rolf Cornelissen est né le 5 avril 1927 à Krefeld, en Rhénanie, sur la rive gauche du Rhin. Fils unique, il vit dans un quartier bourgeois. Son père, journaliste, deviendra député du parti catholique « Zentrum ». « Il avait été soldat durant la première guerre mondiale. Il me racontait les horreurs qu’il avait connues. Déjà, nous pensions que la France et l’Allemagne devaient désormais marcher main dans la main. En 1941, Goebbels a fait fermer le journal où il travaillait parce qu’il ne défendait pas les idées nazies ».
Rolf, lui, va au lycée mais est contraint de porter la croix gammée et de faire partie des Jeunesses Hitlérienne sous peine d’être chassé de l’établissement. « Tous nos professeurs étaient nazis. En février 1943, après Stalingrad, Hitler a décidé que les élèves devaient servir dans la défense antiaérienne. Je n’avais pas 15 ans. En septembre 1944, à 17 ans, je suis devenu soldat et je me suis retrouvé en Alsace dans les bunkers. Les Américains étaient déjà de l’autre côté de la frontière ». Le père de Rolf Cornelissen est à nouveau mobilisé. A 56 ans, il part pour la France dans un train de marchandises. Il sera fait prisonnier à Cherbourg.
Sous l’offensive américaine, les Allemands battent en retraite jusqu’aux Alpes. « Nous avons été arrêtés dans une ferme de Bavière, le 2 mai 1945. On nous a fait monter dans des camions. On nous a mis dans un champ entouré de barbelés où nous sommes restés sans manger durant une semaine. Nous dormions à même le sol. Heureusement un soldat a remarqué que je parlais anglais car j’avais appris la langue au lycée et on m’a pris comme interprète à Augsbourg ». Prétextant qu’il travaillait dans une ferme, Rolf finira par être libéré. S’en suivirent des semaines de marche, avec un camarade, dans une Rhénanie dévastée. « C’était terrible. Personne n’avait rien à manger. Nous sommes enfin
arrivés à Düsseldorf. Tout était en ruines. A Krefeld, j’ai retrouvé mon quartier. Ma maison
était encore debout. J’ai rencontré un ami et je lui ai demandé d’aller prévenir ma mère que j’étais revenu. Quand elle m’a vu, elle est restée un long moment sans pouvoir parler. C’était en septembre 1945. Mon père ne rentrera qu’en novembre, deux mois plus tard ».
Après la guerre, Rolf Cornelissen repassera un nouveau bac dans des conditions extrêmement précaires. Les professeurs nazis ayant été privés d’enseignement, des opportunités se présentent pour faire carrière dans les écoles. Rolf obtiendra son premier poste en 1950 et épousera Hildegard (décédée en 1998) l’année suivante. Ils auront quatre enfants : Jo, Claudia, Christoph et Andrea. Tous les 4 sont dans l’enseignement.

En 1956, le jeune professeur est nommé à l’école de Strümp, une des communes qui, plus tard, formeront la ville de Meerbusch. Rapidement nommé directeur (1957), il y restera jusqu’à sa retraite en 1989.
En 1962, le Général de Gaulle se rend en Allemagne pour retrouver Konrad Adenauer. Il prononce un grand discours à Düsseldorf. Rolf Cornelissen est dans la foule avec ses élèves. « Venez en France pour nous connaître » lance le Général. Il n’oubliera jamais l’invitation. Aussi, quand une demande d’échanges provenant d’une ville française paraît dans le journal local, il n’hésite pas. Bravant le scepticisme voire l’hostilité de certains de ses concitoyens, Rolf et quatre de ses amis montent dans un bus Volkswagen et quittent la Rhénanie pour la pointe de la Bretagne. Après deux jours d’un voyage éprouvant, ils arrivent sur la place de Fouesnant, le 9 mars 1967.
Le reste appartient à l’histoire d’un jumelage exemplaire à tous égards.

Zum ersten Mal, hatte Rolf Cornelissen in 2012 mit 85, seine deutsche Jugend und die grauen Jahren des Konflikts ziwschen Deutschland und Frankreich erzählt. Diese Jugendnarbe hat die Partnerschaft Fouesnant-Meerbusch inspiriert, die er 1967 mit einigen guten Willen schöpfte.

Rolf Cornelissen war am 5. April 1927 in Krefeld geboren, auf die linke Rheinseite. Als Einzelkind, lebt er in einem gutbürgerlichen Stadtteil. Sein Vater war Journalist und wurde Abgeornete der katholischen Partei « Zentrum ». « Er war Soldat im ersten Weltkrieg gewesen, und erzählte mir das Grauen, was er elebt hatte. Es wurde uns schon klar, dass Frankreich und Deutschland Hand in Hand lebten mussten. 1941 wird die Zeitung wo mein Vater tätig war, nach Goebbels-Befehl geschlossen, weil sie die Nazis-Ideen nicht vertritt ».
Rolf geht ins Gymnasium, muss aber das Hakenkreuz tragen und in Hilterjugend eintreten, damit er überhaupt weiter im Gymnasium bleiben kann. « Alle unsere Lehrer waren Nazis. Im Februar 1943, beschloss Hilter, dass die Schüler für die Luftverteidigung dienen mussten. Ich war kaum noch 15. Im September 1944, mit 17, bin ich Soldat geworden, ich war dann in Bunkers in Elsaß. Die Amerikaner waren schon auf der anderen Grenzenseite ». Der Vater von Rolf Cornelissen ist wieder eingesetzt. Mit 56, fährt er in einem Güterzug nach Frankreich. Er wird in Cherbourg gefangen.
Vor den Amerikanern, wiechen die Deutschen bis in die Alpen zurück. « Wir wurden auf einen Bauernhof in Bayern am 2. Mai 1945 gefangen. Wir mussten in LKWs einsteigen. Dann blieben wir eine Woche lang in einem Feld mit Stacheldrahtzaun, ohne was zu essen. Wir schliefen auf dem Boden. Zum Glück hattte ein Soldat bemerkt, dass ich Englisch konnte – ich hatte ja Englisch zur Schule gelernt –  und ich wurde dann Dollmetscher in Augsburg ». Rolf nimmt dann zum Vorwand, dass er auf den Bauernhof arbeitete, und wird schließlich befreit. Es folgen langen Wochen Marsch mit einem Kameraden bis ins zerstörten Nordrhein-Westfalen. « Es war furchtbar, Keiner hatte was zu essen. Wir kamen endlich in Düsseldorf an. Die ganze Stadt war nur noch Ruinen. In Krefeld, konnte ich meinen Stadtteil noch finden. Unser Haus stand noch. Ich traf dann einen Freund und bat ihn an, meine Mutter zu informieren, dass ich wieder da war. Als sie mich sah, blieb sie eine lange Zeit ohne etwas sagen zu können. Es war im September 1945. Mein Vater kam erst 2 Monate später, im November ».

Nach dem Krieg macht Rolf Cornelissen die neue Abitur in kaotischen Umständen. Da die Nazi-Lehrer nicht mehr unterrichten durften, gab es Gelegenheiten sich als Lehrer zu bewerben. 1950 bekommt Rolf seine erste Stelle, ebenso wie seine Frau Hildegard ( † 1998 ) im nächsten Jahr. Rolf und Hilde haben 4 Kinder: Jo, Claudia, Christoph  und Andrea. Alle 4 sind Lehrer oder Professor.
In 1956 bekommt der junge Lehrer Rolf Cornelissen eine Stelle in der Martinus-Schule in Strümp. Ein Jahr später, in 1957, ist er schon Direktor und bleibt an dieser Stelle bis 1989 wo er pensioniert wird.

1962 kommt De Gaulle nach Deutschland um Konrad Adenauer zu treffen. In Düsseldorf spricht De Gaulle. Rolf Cornelissen ist dabei mit seinen Schülern. « Komm nach Frankreich, um uns kennen zu lernen » sagt der General. Er wird die Einladung nie vergessen. Als eine Anzeige aus einem französischen Stadt in der Lokalpresse erscheint, reagiert er sofort. Trotz Skepsis und sogar Feindlichkeit von einigen Mitbürgern, steigen Rolf und 4 Freunde ins Bulli und verlassen Nordrhein-Westfalen Richtung Bretagne. Nach einer anstrengenden zweitägigen Reise, kommen sie auf Dorfplatz von Fouesnant am 9. März 1967 an.
Alles weitere gehört zur Geschichte dieser musterhaften Partnerschaft.

Text : Jean-Yves Le Dréau für Fouesnant Magazine (Juli 2012)

Gästebetten zum Frankreichfest gesucht

Rund 40 Franzosen sind in Meerbusch von 10. bis 12. Juli und nehmen an Düsseldorfer Frankreichfest teil. Die Gruppe besteht u.a. aus Tänzern und Musikern der Folklorgruppen von Fouesnant. Es sind viele junge Leute dabei, teilweise ab 13, 16, 17. Aber auch zwanzigjährige. Es sind nur zwei Nächte und die Gäste sind tagsüber zum Fest, da sie Musik machen und in Trachten tanzen.
Weitere Auskünfte bei Gabi Pricken.
Vielen Dank im voraus für eure Hilfe.DSCF0854

Sarah cherche un(e) correspondant(e)

Sarah a seize ans et habite à Meerbusch-Lank.
Elle est en classe de 10ème (l’équivalent de notre Seconde) au lycée à Krefeld.
Sarah cherche une ou un correspondant(e) français(e) pour améliorer ses connaissances linguistiques et découvrir la culture bretonne.
Elle a déjà eu l’occasion de venir en France avec ses parents.
Merci de prendre contact par l’intermédiaire de ce blog fouesnant-meerbusch@orange.fr

Le Stammtisch du jumelage revient !

Stammtisch Fouesnant MeerbuschAprès l’arrêt pendant une année, la demande du retour du Stammtisch a été de plus en plus grande. Nous étions une dizaine de personnes au premier Stammtisch le mois dernier.

Voici le planning des prochaines rencontres qui ont lieu à 20h à l’office de tourisme de Fouesnant.

• MARDI 4 NOVEMBRE
• MARDI 9 DECEMBRE
• MARDI 6 JANVIER
• MARDI 3 FEVRIER
• MARDI 3 MARS
• MARDI 7 AVRIL
• MARDI 12 MAI
• MARDI 9 JUIN

Bis bald !
Pour tous renseignements contacter Carina Fournier au 06 84 48 61 83 – carina.fournier29@orange.fr

Nach einem Jahr Pause wird der Stammtisch der Jumelage in Fouesnant wieder eingeführt. Die Nachfrage steigt, und 10 Teilnehmer – u.a. eine Vertreterin aus Meerbusch 😉 –  waren schon dabei im letzten Monat.

Troc et Puces du jumelage : le dimanche 13 avril 2014

Troc et Puces Jumelage Fouesnant-MeerbuschLe Troc et Puces du comité de jumelage aura lieu le dimanche 13 avril 2014 à la Halle des Sports de Bréhoulou à Fouesnant.

Il accueille tous les ans particuliers, associations et professionnels (140 exposants en 2013) et près d’un millier de visiteurs.
Vous pouvez vous inscrire dès maintenant en téléchargeant le bulletin ci-joint.

 

Schüler-Wettbewerb, eine Initiative vom Förderverein Meerbusch-Fouesnant / Concours pour les jeunes

Liebe Schülerinnen und Schüler,

ihr nehmt an einem Austausch mit einer Schule in unserer Partnerstadt Fouesnant teil. Der Förderverein Meerbusch-Fouesnant unterstützt seit vielen Jahren den Partnerschaftsgedanken durch die Vermittlung von Kontakten und durch finanzielle Zuschüsse.

In diesem Jahr möchten wir den Partnerschaftsgedanken durch ein Preisausschreiben fördern. Kinder und Jugendliche in Meerbusch und Fouesnant, die am Jugendaustausch teilnehmen, sollen ihre Erlebnisse und Erfahrungen in Worten oder Zeichnungen zu Papier bringen.

Hierbei sprechen wir Schülerinnen und Schüler  aus Meerbusch und aus Fouesnant an. Ihr könnt wahlweise auf Deutsch oder auf Französisch schreiben. Das Ergebnis wollen wir in einem kleinen Heft veröffentlichen. Jeder Teilnehmer erhält ein Exemplar.

Die Klasse mit den meisten Einsendungen, die veröffentlicht werden, erhält für die Klassenkasse 300 Euro – für den zweiten Platz werden 200 Euro und für den dritten Platz 100 Euro ausgelobt.
Einsendeschluss ist der 6. Juli 2012 per Email an beseler-meerbusch@t-online.de.
Bei Rückfragen wendet euch bitte an Herrn Dr. Beseler Telefon: 02159 7870.

Chers élèves de Fouesnant et Meerbusch,

Vous participez à un échange avec une école ou un collège de notre ville jumelle, Meerbusch. L’association de promotion du jumelage Meerbusch-Fouesnant soutient depuis de nombreuses années les contacts entre jeunes en apportant une contribution financière à ces échanges.

Nous souhaitons promouvoir les valeurs du jumelage en organisant cette année un concours.
Les enfants et adolescents de Meerbusch et Fouesnant sont invités à exprimer leurs souvenirs et expériences par l’écrit et le dessin.
Nous nous adressons pour ce concours aux élèves de Fouesnant et Meerbusch quel que soit leur âge. Vos contributions peuvent être rédigées en français ou en allemand. Les lauréats seront publiés dans un fascicule qui sera remis à chaque élève récompensé.

La classe qui comptera le plus de lauréats recevra un prix de 300 €. La classe qui arrivera en sec-ond recevra 200 €, la troisième recevra une récompense de 100 €.

Les contributions sont à adresser par mail à l’adresse suivante:   beseler-meerbusch@t-online.de  avant le 6 juillet 2012. Pour toute question, vous pouvez vous adresser à jo.cornelissen@gmx.de ou à  eric.ligen@orange.fr