Les lycées de Bréhoulou et Maria Montessori se retrouvent à Verdun

Il y a cent ans, la France et l’Allemagne connaissaient à Verdun une des pages les plus sanglantes de la seconde guerre mondiale. Le jumelage Fouesnant Meerbusch s’est joint au projet du lycée de Bréhoulou et de la  Mairie de Fouesnant pour organiser une rencontre franco-allemande dans ce lieu si symbolique des combats qui ont longtemps marqué les relations entre les deux pays.

C’est à Reims que ce sont retrouvées deux classes du lycée de Bréhoulou et des élèves de deux classes du lycée Maria Montessori de Meerbusch. Les deux groupes étaient accompagnés de leurs professeurs, de représentants du jumelage et d’anciens combattants venus de Bretagne.
La jonction des groupes a eu lieu lundi après-midi au Musée de la Grande Guerre à Meaux où une visite guidée très complète était organisée. Un lieu exceptionnel qui vaut vraiment le détour pour la richesse de ses collections, objets, documents présentant le conflit du point de vue français et allemand. Pour les élèves, une entrée très directe dans la réalité de la première guerre mondiale avec des reconstitutions émouvantes.

La journée du mardi a été remplie d’émotion et de temps très forts avec plusieurs visites au cœur de ce qu’il reste d’un terrible champ de bataille qui fit des millions de morts français et allemands.
Une commémoration était organisée à l’Ossuaire de Douaumont avec dépôt d’une gerbe au nom des deux lycées. Pour ce moment solennel, les jeunes se sont impliqués directement en portant les drapeaux et en chantant leurs hymnes nationaux. L’émotion était palpable et les silences profonds.
La projection du film « Verdun, des hommes de boue », les milliers de croix du cimetière et la vision des ossements en ont laissés plus d’un sans voix devant une telle boucherie dont on cherchait en vain le sens.
C’est ensuite une plongée au cœur du fort de Douaumont et des kilomètres de galeries enterrées qui attendaient les élèves. Une projection sans fard dans les terribles conditions de vie – et de mort – des soldats des deux armées qui occupèrent chacune leur tour ce fort.
La pause de midi au restaurant chez Nath à Verdun a permis à chacun d’échanger ses impressions dans une très bonne ambiance avant de prendre le chemin de la Citadelle souterraine pour une visite des galeries et de nombreuses reconstitutions très réussies de la vie quotidienne des Poilus dans ce fort.
Enfin, c’est à la tranchée des baïonnettes que s’est terminée cette journée avec une remise de pins aux jeunes porteurs de drapeaux et de gerbes par les anciens combattants.
Le groupe allemand a profité de la matinée du mercredi pour visiter le centre ville de Reims et la cathédrale avant de reprendre la route.

Pour notre génération, ce déplacement a remué beaucoup de souvenirs de famille, d’histoires racontées par nos grands-parents. Pour les plus jeunes, une prise de conscience de la folie guerrière qui a engendré des millions de morts, marqué durablement nos deux pays, laissé s’installer ensuite la rancœur et les extrémismes qui ont conduit à la seconde guerre mondiale.
Un grand merci à Joël Chandelier, correspondant défense à Fouesnant, qui a mis sur pied ce voyage et qui sait si bien associer les différentes générations autour de valeurs communes et au Förderverein représenté par Lothar Beseler pour sa contribution financière à ce projet.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photos : Joël Chandelier, Claude Rocuet, Eric Ligen

Vidéo de la Cérémonie à  l’ossuaire de Douaumont

Vor 100 Jahren erlebten Deutschland und Frankreich ein der schlimmsten Kapitel des 2. Weltkrieges: der Kampf um Verdun, der sehr lange die beiden Länder geprägt hat.
Die Partnerschaft hat sich an das Projekt des Agrar-Gymnasium Bréhoulou beteiligt um in Verdun ein deutsch-französisches Treffen zu organisieren.
Die beiden Gruppen (2 Klassen aus Fouesnant und aus Maria-Montessori-Gymnasium aus Meerbusch) waren in Reims stationiert und wurden von Lehrern, Partnerschaftsmitgliedern und Veteranen begleitet.
Der Treffpunkt fand am Montagnachmittag in Musée de la Grande Guerre in Meaux statt. Dieses Museum ist schon eine Reise wert: tausende historische Gegenstände, Dokumente und eindrucksvollen Szenen, die sowohl die französische Version als auch die deutsche erklären. Ein sehr konkreter Sprung ins Alltagsleben des 1.WK für die Schüler.

Dienstag war reich an Emotion mit mehreren Besichtigungen im Raum der Schlachtfelder von Verdun wo Millionen von Soldaten gefallen sind. Im Ossarium von Douaumont wurde einen deutsch-französischen Kranz niedergelegt. Die Jugendlichen von beiden Gymnasien beteiligten sich daran und sangen ihre Nationalhymne. Vor dem Film „Verdun, die Männer, der Schlamm!“, der tausenden Grabkreuzen und dem Gebein des Ossariums blieben viele sprachlos.
In den kilometenlangen Galerien der Douaumont-Festung die von beiden Armees festgenommen wurde konnten wir dann die Lebens- und Todesbedingungen der Soldaten spüren.
Zum Mittagessen in Verdun konnten alle in guter Stimmung ihre Eindrücke austauschen bevor es zur unterirdischen Citadelle von Verdun ging wo historischen Nachstellungen gezeigt wurden.
Der Tag endete beim Bajonetten-Schützengraben wo die Fahnen und Blumenträger von Veteranen symbolisch dekoriert wurden.
Am Mittwoch konnte die deutsche Gruppe vor der Abfahrt noch das Zentrum und Dom von Reims besichtigen.

Für unsere Generation hat diese Reise an vielen Familienandenken, Geschichten von unseren Großeltern erinnert. Für die Jüngeren war es ein konkretes Bewusstsein des Wahnsinns, der zu Millionen Opfer geführt hat, der unsere beiden Länder verletzt hat. Schließlich haben die Konfliktfolgen Ressentiment und Extremismus installiert, dass zum 2. WK geführt haben.
Ein großes Dankeschön an Joël Chandelier von der Stadt Fouesnant, der diese Reise vorbereitet und organisiert hat, und der so gut die Generationen um gemeinsame Werte bindet. Vielen Dank auch an den Förderverein Meerbusch-Fouesnant – vertreten von Dr. Lothar Beseler – für seine finanzielle Unterstützung.

Video der kranzniederlage im Ossarium von Douaumont

Le télégramme.fr - 6 octobre 2016

Le télégramme.fr – 6 octobre 2016

Extratipp am Sonntag - Meerbusch - 7.10.2016

Extratipp am Sonntag – Meerbusch – 7.10.2016

 

 

Rencontre franco-allemande à Verdun

On commémore cette année le centenaire de la bataille de Verdun, un des épisodes les plus meurtriers de la 1ère guerre mondiale. Aujourd’hui encore, ce souvenir est vivace dans l’histoire de nombreuses familles françaises et allemandes.
A l’initiative de Joël Chandelier, correspondant défense à la Mairie de Fouesnant et du Lycée Agricole et Aquacole de Bréhoulou, deux classes du lycée feront le déplacement en octobre prochain à Verdun.
Le jumelage a souhaité s’associer à ce voyage pédagogique en réunissant sur place jeunes lycéens français et allemands, et renforcer ainsi les liens existant entre le lycée de Agricole et Aquacole de Bréhoulou et la Gesamtschule de Büderich.
Ce sont donc une quinzaine de jeunes allemands qui rejoindront les fouesnantais à Meaux et Verdun.
Le Förderverein (association meerbuschoise de fonds de soutien au jumelage) est également partie prenante dans cette initiative puisque l’association apporte une aide financière appréciable à la réalisation du programme, contribuant ainsi à financer pour l’ensemble du groupe les visites sur différents lieux de mémoire.
Ce Fonds de soutien est présidé par M. Lothar Beseler, ancien maire de Meerbusch. Il sera également présent à Verdun aux côtés des élèves et de Gabi Pricken, présidente du comité de jumelage.

Le Télégramme - 21 mai 2016

Le Télégramme – 21 mai 2016

Es wird in diesem Jahr 100 Jahren der Schlacht um Verdun gedenken. Es ist eine der mörderischsten Episode des 1. Weltkriegs.Heutzutage bleibt diese schlacht noch in die Geschichte vieler deutschen und französischen Familien perennierend.
Dank der Aktion von Ratsmitglied Joël Chandelier und von Agrar- und Aquakulturgymnasium von Bréhoulou, werden in Oktober 2 Klassen aus Fouesnant nach Verdun reisen.
Die Partnerschaft beteiligt sich auch an diesen pädagogischen Schulreise und organisiert dort ein deutsch-französisches Treffen zwischen Bréhoulougymnasium und die Gesamtschule Büderich. Eine Gruppe von ca. 15 meerbuscher Schüler werden also die Franzosen in Meaux und Verdun begleiten.

Der Förderverein Meerbusch-Fouesnant leistet bei dieser Gelegenheit einen bedeutenden Beitrag mit einer finanziellen Hilfe zu den verschiedenen geplanten Besichtigungen.
Dr. Lothar Beseler, früherer Bürgermeister von Meerbusch sowie Gabi Pricken, Stellvertrerin der Partnerschaftskomitee werden auch in Verdun dabei sein.